Kotra reviewed by Pinkushion

Kotra est le pseudonyme du musicien ukrainien Dmytro Federenko qui est à l’origine du label Kvitnu dédié au sound art et où il publie son dernier opus, Rozviy.

Au label Kvitnu on doit, parmi d’autres albums de qualité, la dernière performance live enregistrée en 2009 du duo Pan Sonic juste avant leur séparation, Oksatsus, sorti l’année dernière. Kotra est le pseudonyme du musicien ukrainien Dmytro Federenko qui est à l’origine de ce label dédié au sound art et où il publie son dernier opus,Rozviy. Identifiés comme « crus et sales » par Federenko, les trois enregistrements sont à l’image de ses productions en tant que Kotra mais aussi de celles diffusées et défendues par son label, c’est-à-dire marqués par l’ambition de la recherche d’une physicalité pure, et renvoyant davantage à des expériences sur les limites auditives. Ces dernières concernent dans un premier temps le rythme qui ponctue l’écoute en l’inscrivant dans la durée. Ce rythme est souvent brouillé et déséquilibré par des procédés bruitistes qui jouent sur les transitions entre l’aigu et le sourd, créant des contrastes extrêmes. Ce brouillage débouche sur une concrétisation du matériau sonore, lui donnant un certain « corps » qui apparaît d’autant plus massif qu’il est relayé par ce jeu d’oppositions. Si l’album est plus que séduisant par sa force tranchante et solide, on ne peut que regretter cependant les faibles durées des morceaux, afin de prolonger l’expérience et observer son évolution dans le temps.

http://www.pinkushion.com/Kotra-Rozviy-6100